Comment calculer sa retraite ? 

Partagez-moi !

A l’approche de la retraite, il est légitime de vouloir connaître le montant de sa future pension. Calculer votre âge de départ à la retraite à taux plein, le montant de votre pension et le montant pour un départ anticipé ou retardé peut se faire grâce à quelques informations de base ou d’une simulation. Certes, l'âge de départ en retraite reste fixé, par principe, à 60 ans mais pour la grande majorité des assurés, il faudra cotiser plus longtemps.

Connaître les informations principales

Salariés de l’industrie, du commerce et des services, pour avoir votre « relevé de carrière », il vous suffit de vous adresser aux caisses régionales d'assurance-maladie ou de  vous rendre sur le site www.retraite.cnav.fr.

Les pensions de retraite sont calculées selon trois paramètres :

  • le salaire annuel de base calculé sur les 25 meilleures depuis 2008 pour tous les assurés et sur les 20 meilleures années pour les assurés nés en 1943, 21 meilleures années pour ceux nés en 1944, etc.
  • le taux (plein si l’on dispose du nombre de trimestres requis)
  • la durée d’assurance en trimestre

Certains outils vous permettent de faire une simulation de votre retraite. Ils vous permettront de calculer votre retraite gratuitement.

Les trimestres au cœur du calcul

Le montant de la pension est en partie calculé selon les trimestres d'assurance engrangés tout au long de la vie du salarié. Il peut s’agir des

  • trimestres acquis par cotisations
  • trimestres assimilé
  • opérations de rachat
  • périodes assimilées en cas de maladie, maternité, chômage indemnisé
  • majorations d'assurance pour enfant élevé

Il faut un certain nombre de trimestres pour partir en retraite. Par exemple, 160 trimestres sont nécessaires à ceux nés en 1948 ou avant. Jusqu'en 2012, l'allongement se fera à raison d'un trimestre par an pour atteindre 41 ans, soit 164 trimestres, pour ceux nés en 1952.

Des différences selon les régimes de retraite

Les salariés de l’industrie, du commerce et des services et les salariés agricoles dépendent du régime général pour la base et régimes ARRCO et AGIRC pour la retraite complémentaire.

Les commerçants et industriels indépendants ainsi que les artisans dépendent du régime RSI.

Les professions libérales comme les avocats, les notaires, les médecins, les pharmaciens… relèvent de leur propre caisse de retraite

Les fonctionnaires de l’Etat relèvent du Service des retraites de l’Etat et du Régime Additionnel de la Fonction Publique.

Les salariés d'entreprises ou de professions à statut particulier, les agents de la RATP, les agents de la SNCF, les personnels de la Banque de France, … relèvent de caisses de retraite spécifiques.

Sur les outils de simulation de retraite, vous pouvez calculer la retraite de base et la retraite complémentaire selon votre profession.

Partagez-moi !