Souscrire un Plan Epargne Retraite Populaire (PERP) 

Partagez-moi !

Préparer sa retraite, c’est primordial. Avec le PERP, Plan d’Epargne Retraite Populaire, vous souscrivez un contrat d’assurance qui vous permet de disposer d’un complément de revenu pour la retraite. Toutefois, avant de souscrire un plan épargne populaire, il vous bien le choisir en tenant

Qu’est-ce que le PERP ?

Créé par la loi Fillon du 21 août 2003, le PERP est accessible à tous. Avec le plan épargne retraite populaire, vous effectuez tout au long de votre vie de salarié des versements réguliers et vous touchez le fruit de cette épargne dès 60 ans sous forme de rente viagère, en complément de la retraite. Plus le montant des versements et le rendement sera important, plus les revenus perçus seront élevés.

Si vous le souhaitez, le plan épargne retraite populaire peut également être utilisé pour acheter votre résidence principale. Dans ce cas, lorsque le PERP arrive à échéance, un capital vous sera versé dans l’objectif d’une première acquisition. Ceci est l’une des quatre situations qui permettent de récupérer le capital avant 60 ans en plus de l’invalidité sévère, de l’expiration des allocations chômage et de la liquidation judiciaire pour les non-salariés.

Souscrire un PERP

Lorsque vous souscrivez un PERP, l’organisme de gestion créé un compte individuel sur lesquels sont basculés les versements et sur lesquels sont ponctionnés les frais de gestion.

Attention, lorsque vous souscrivez un PERP, vous devez vous poser un certain nombre de questions :

  • Les frais sur versements peuvent être nuls ou atteindre 4%
  • Les frais de gestion peuvent atteindre plus de 1%
  • Les options de prévoyance permettent le versement de la rente de façon anticipée en cas d'expiration des droits de l'assuré aux allocations chômage en cas de licenciement, de cessation d'activité non salariée à la suite d'un jugement de liquidation judiciaire ou d'invalidité empêchant l'exercice d'une profession.

Les performances ou le rendement des fonds sur l’année précédente doivent aussi être analysées.  

L’avantage fiscal

Grâce au plan retraite, vous pouvez bénéficier d’une diminution de votre impôt sur le revenu. Les cotisations sur le plan épargne retraite avant le 31 décembre de l'année sont déductibles des revenus imposables dans la limite de 10 % des revenus professionnels de l’année précédente après abattement de 10 % de 8 fois le plafond annuel de la Sécurité sociale de l’année précédente.

Partagez-moi !